Comment sont fabriquées les fleurs de CBD ?

Les fleurs de CBD sont dérivées du chanvre industriel. La culture du chanvre est étroitement contrôlée afin d’obtenir un produit fini totalement conforme à la législation européenne régissant le CBD. La présence de THC (tétrahydrocannabinol) dans les produits CBD a été limitée à 0,2 % par le tribunal de la Commission européenne. Cette molécule aux effets psychotropes, capable de réduire significativement la réactivité d’un consommateur, figure encore dans le top 10 des stupéfiants dans plusieurs pays du monde. C’est la raison pour laquelle toute la chaîne de production est strictement contrôlée, de la culture des fleurs au traitement et à la commercialisation.

Avantages des fleurs de CBD

Les bienfaits des fleurs de chanvre sont divers. Cependant, ce sont ses propriétés anti-douleur, anti-inflammatoires et anxiolytiques qui alimentent leur popularité au quotidien. Au-delà de ces bienfaits curatifs, les fleurs de CBD, comme l’huile de CBD, sont utilisées pour traiter certaines affections et leurs symptômes. C’est notamment le cas pour la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, l’épilepsie ou la fatigue liée aux traitements de chimiothérapie chez les personnes atteintes d’un cancer. Les substances actives du CBD qu’ils contiennent peuvent également aider à lutter plus efficacement contre la dépression car elles affectent directement la production de dopamine dans notre cerveau, une molécule souvent appelée « hormone du bonheur ». De plus, elles peuvent augmenter l’appétit et/ou le niveau de concentration, les fleurs de CBD peuvent agir comme de formidables alliés au quotidien.

Comment consommer les fleurs de chanvre ?

Il existe différentes méthodes pour consommer les fleurs de chanvre. La méthode la plus courante, même si elle n’est pas recommandée car elle n’est pas saine, consiste à inhaler la fleur de CBD. Mais si vous choisissez cette méthode, vous mettez en danger la santé de vos poumons et vous risquez de détruire, par la combustion de la plante, diverses propriétés du CBD. C’est la raison pour laquelle la vaporisation de cette même fleur de cannabidiol reste l’option la plus saine pour toutes les personnes qui souhaitent absorber du CBD sous forme de fumée.

Lire aussi  La sécurité des chemins de fer au Canada : le rôle clé du Réseau de transport Canada

Le CBD est une molécule liposoluble, ce qui signifie que le CBD et les fleurs My Shop CBD peut être dilué dans des graisses. C’est pourquoi il est également possible de le mélanger à des graisses spécifiques comme le beurre, l’huile ou le miel.

De plus, l’infusion de cbd sous forme de thé est l’une des méthodes les plus efficaces pour profiter de ses bienfaits. Le SEC (système endocannabinoïde) va gérer son transport et les effets qu’il exerce sur notre organisme.

Leurs différents modes de culture

Il existe trois modes de culture du chanvre, qui sont l’extérieur, l’intérieur et la serre.

La méthode de culture « indoor » consiste, comme son nom l’indique, à cultiver le chanvre à l’intérieur. Lorsque le chanvre est cultivé à l’intérieur, il est beaucoup plus facile pour les cultivateurs de garder un meilleur contrôle sur la croissance générale de leurs plantes de chanvre. Il est ainsi plus facile de contrôler la quantité de THC dans leurs plantes (fixée à 0,2 % par la législation européenne) ainsi que leur taux de croissance ou le processus de floraison des plantes de chanvre.

La deuxième méthode de culture est la culture en plein air. Comme vous l’avez peut-être deviné, « outdoor » signifie « à l’extérieur ». C’est le mot le plus ancien utilisé dans l’histoire de l’humanité. En outre, il s’agit de la méthode la plus naturelle et la plus respectueuse de l’environnement. En effet, lorsque les fleurs et les plantes sont plantées à l’extérieur, elles sont en contact direct avec la nature et tous les éléments qu’elle contient, tels que la lumière du soleil, les nutriments naturels du sol ou une meilleure qualité de l’air. Cela crée une saveur et une odeur plus naturelles et plus terreuses.

Lire aussi  Les avantages et les inconvénients de Trinordiol : tout ce que vous devez savoir

La troisième est la serre. C’est le mélange parfait entre les deux cultures sœurs. En effet, puisqu’il s’agit d’une serre, les plantes bénéficient des mêmes avantages naturels (nutriments du soleil, lumière du soleil et sol) que lorsqu’elles sont à l’extérieur. En même temps, elles sont protégées des conditions climatiques (vents, neige, pluie, grêle, sécheresse) et aussi des animaux qui pourraient gâcher la bonne direction de leur développement. Certains cultivateurs n’hésitent pas à utiliser des lumières artificielles dans les serres pour maximiser les rendements et le produit obtenu.

Rate this post
%d blogueurs aiment cette page :